CH’TI BIKE TOUR 2022 : La PCCT sur les routes des Flandres

La PCCT présente ce samedi 27 Août à Armentières pour participer à la 18ème édition du Ch’ti Bike Tour parrainé cette année par Sylvain Chavanel, regroupant 5205 participants. Plusieurs parcours sont proposés pour cet évènement unique en France qui se tient chaque année le dernier week-end d’Août. C’est donc 6 cyclos de chez nous bien motivés qui s’attaquent aux monts flandriens. Hervé, Jean-Philippe et Laurence, Pierrot et Ludo choisissent Le Défi soit un parcours de 230 km avec 2100 D+, une grande première pour tous sur une telle distance !. Mathieu - adepte de la course à pied et d’ultra trail et qui débute le vélo – et Fabien – qui baigne depuis plus de 28 ans dans les courses de vélo préférant désormais se consacrer à des cyclos où il prend davantage de plaisir - sont venus les accompagner et envisagent signer prochainement à la PCCT.

De son côté, Fred – tout juste remis de son Etape du Tour – se réserve pour la Route des Monts soit 145 km et 1500 D+. Départ groupé à 7 H 30 pour le Défi. Ca part vite, à l’image d’une cyclosportive, les virages sont pris franchement ! Déjà une chute dans les premiers kilomètres d’un coureur ce qui nous refroidit. Ludo réussit à remonter le peloton et atteindre les premières places. Au premier ravito, nous prenons la pose avec Sylvain pour une photo ! avant que les deux parcours se séparent, Sylvain Chavanel continuant sur le 145 km. L’allure est vive depuis le départ 34 de moyenne pour Ludo et plus de 31 pour les autres. Laurence se dit qu’il va falloir gérer, on n’en est qu’au début ! Ludo se relève, derrière une crevaison, il attend son père et ils repartent devant avec Fabien et Mathieu. Nous ne les reverrons qu’à l’arrivée. Puis on enchaîne avec les bosses dont la partie raide du Purgatoire jusqu’à 13 % et le Mont de Boeschepe avec ses passages à 15 %, le Mont des Cats jusqu’à 12,5 %, le Mont Noir (9 %) sans oublier le Mont Cassel avec des passages jusqu’à 20,8 % et ce sera le rythme jusqu’au bout. Les premiers pavés dont une bosse se franchissent sans grosse difficulté contrairement à ceux qui nous attendent sur la fin pour pimenter la sortie ! Des soucis mécaniques (sauts de chaîne) pour Laurence avec quelques arrêts pour tenter de régler en vain le dérailleur nous relèguent dans d’autres groupes (Hervé et Jean-Philippe décident de rester avec elle ; en gentlemen ils l’attendent en haut des bosses) et les cent derniers kilomètres sont parcourus en compagnie des coureurs du CC SECLIN avec lesquels nous sympathisons et nous restons soudés.

Encore plusieurs bosses avec des passages à fort pourcentage - dont la côte de Rebreuve (12 %) mais aussi la montée du camping du Parc d’Olhain (15 %) – restent à franchir.

Au 200ème kilomètre, dernier ravito. Les bénévoles nous informent de trois secteurs pavés (pavés du Maisnil, des Saules et d’Erquighem) – ceux-là pas faciles – et d’un chemin en cailloux ! Hervé casse un frein sur les pavés. Si certains comme Jean-Philippe et le CC SECLIN s’éclatent sur les pavés, c’est la misère pour Laurence pour qui c’est une première ! Fabien, habitué à Paris-Roubaix, déteste aussi les pavés.

Un beau défi réussi pour clôturer le mois d’août soit 230 km et 2100 mètres de dénivelé, 5 secteurs pavés dont une bosse, le tout à une vitesse moyenne de 27,3 pour Laurence, 28,3 pour Hervé, Jean-Philippe et Pierrot, et 29,3 pour Ludo qui a "kiffé" dans les roues de Sylvain Chavanel sur les premiers kilomètres du parcours.


La moyenne n’était absolument pas l’objectif de la sortie mais le plaisir de partager de bons moments sur le vélo entre amis. Contrat rempli !


Bravo à Fabien et à Mathieu qui réalisent de belles performances et sont très prometteurs pour notre Club. Bienvenue chez nous !



De son côté Fred a pris le départ vers 8h30 en compagnie de ses deux amis du Nord avec lesquels il a parcouru 145 km et 1500 D+ à 26,2 de vitesse moyenne. Ayant oublié son maillot à Compiègne, il endosse un maillot belge pour une bière à l'arrivée Un parcours pas facile, sur des petites routes sinueuses, avec aussi des pavés et des bosses ! 2 fois le mont des Cats, 2 fois le mont Noir, 2 fois le mont Cassel avec un passage inédit sur une route à 18% , un passage pavé et bien sur le mont Kemmel et son passage pavé à 21% .


De très beaux circuits (fléchés) bien dénivelés n’offrant pas beaucoup de répit avec le soleil de la partie. Une belle organisation, un accueil chaleureux, une ambiance festive, le tout couronné par la présence de Sylvain Chavanel.


Un grand merci aux organisateurs et à tous les bénévoles.


Félicitations de toute l’Equipe PCCT.








































38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout